La construction du jardin

"La clos aux herbes de saint Folquin" est bâti sur 88 mètres carrés sur une ancienne pâture inexploitée depuis quarante ans. Cette propriété faisait partie des terres qui appartenaient au château d'Esquelbecq.

La construction du jardin répond à des contingentes matérielles et ésotériques.

Les contingences matérielles :

L'idée de l’érection du "Clos aux herbes" est venue à Jean François QUENIART
suite à une réorientation professionnelle en 2010. Durant un an, le concepteur a travaillé à la création d'un lieu vivant en relation avec l'histoire de la Flandre et du village où il est implanté. Plutôt que d'imaginer un énième lieu muséal pour y exposer des objets morts, lui est venue l'idée de conjuguer son envie de nature et d'air libre avec sa passion pour les contes. De là est né l'idée du clos aux herbes.

L'objectif général

DONNER A VIVRE LE MOYEN AGE A TRAVERS LA RELATION DE L'HOMME A LA NATURE.

Les objectifs spécifiques

-DÉCOUVRIR OU REDÉCOUVRIR LA NATURE NOURRICIÈRE HIER ET AUJOURD'HUI.
-DÉCOUVRIR OU REDÉCOUVRIR NOTRE LIEN AVEC LA NATURE HIER ET AUJOURD'HUI.
-INITIER UNE PRÉSENCE CONTEMPLATIVE DE L'HOMME DANS LA NATURE.

LA CONCEPTION DU JARDIN

LE LIEU

La parcelle se trouve dans l’alignement de la maison de saint folquin et de l’église.Elle mesure 88 m2 et se situe sur un terrain gorgé d'eau à fort proportion de terre argileuse.

LE MATÉRIAU CONSTITUTIF

LE BOIS

Pour rapeller le moyen age, il a été décidé de ne travailler qu'en bois. Ce matériau est le plus spirituel du moyen-age, bien avant la pierre. Ce bois sera mis en couleur dans l'optique médiévale c'est à dire magnifié l'objet pour qu'il soit digne d'être sous le regard divin.

Le bois qui constitue les bacs du jardin est du bois de récupération provenant de palettes ou de paloxs récupérés dans les jardineries alentour d'Esquelbecq.
Ce bois quasiment gratuit est démonté et reconditionné pour devenir les bacs à plantes.


LES QUATRE COULEURS.

pour rester dans la perspective médiévale du carré donc du 4, quatre couleurs ont été choisies : Le jaune, l'orange, le rouge, et le vert.


Les contingences ésotériques :
Basé sur le carré, le jardin représente l'imperfection de l'homme servant de fondations au jardin qui est lui une image du paradis terrestre. l'ésoterisme s'exprime en trois items
la forme
la couleur
le nombre

img

LA FORME

LE CARRE

LES COULEURS
Les couleurs du jardin reprennent le code médiéval chrétien. Chacune a sa valeur symbolique.

Le jaune est la couleur du soleil, de la lumière et du métal le plus précieux, l’or. Cette couleur possède une vertu magique.C’est le symbole de Jeunesse et de Force. Dans pratiquement tous les peuples l’or fût lié à la richesse, donc à la noblesse, au pouvoir. C’est la couleur de Dieu (on ne peut regarder le soleil). Couleur de l’immortalité, elle est couleur divine, donc celle de l’Empereur et des rois aussi bien en Europe qu’en Chine, Inde ou Égypte.
C’est une couleur chaude, associée souvent à l’air. Mais elle éblouit et a la dureté du métal. Elle correspond à la richesse, à la foi.


Le vert est la couleur de la nature au printemps. Cette couleur est associée à l’eau.Elle correspond à la renaissance de la nature, à la croissance, à la jeunesse, à l’expérience. C’est à la fois l’éveil de la vie ("verte Jeunesse") et sa pérennité "il est encore vert").
C’est une couleur féminine, centripète, réflexive (différente du rouge masculin)
Elle est donc tiède, accueillante, comme la nature printanière.Elle génère la connaissance, donc la justice.


L’orange symbolise le point d’équilibre de l’esprit et de la libido, à mi-chemin entre le rouge et le jaune donc entre la raison et la tempérance.Si l’équilibre tend à se rompre vers le jaune, il y a révélation de l’amour divin.C’est à cette conception que se rattachent la robe safranée des moines bouddhistes et la croix orangée des chevaliers du Saint Esprit. Le voile des fiancés, le flammuneum, est " l’emblème de la perpétuité du mariage ". Les muses étaient vêtues de safran, comme le voile d’Hélène.
L’orange symbolise aussi la fidélité.


Couleur du Feu et du Sang, le rouge est "considéré comme un symbole fondamental du principe de vie avec sa force, son éclat, sa puissance".
Étant l’attribut de Mars, dieu de la guerre, c’est une couleur masculine, donc brûlante et violente. Elle est "débordante d’une vie ardente et agitée". Van Gogh écrit : "j’ai tenté d’exprimer les terribles passions humaines par le rouge et le vert".Au Moyen Age le Christ fût souvent représenté vêtu de rouge comme les prêtres ; il en reste la robe des cardinaux, la "capa magna". En pratique, actuellement, les cardinaux ont simplement une ceinture rouge en dehors des grandes cérémonies.
Le rouge, couleur du feu et du sang, est (pour l’Église catholique) couleur de l’Esprit, "à cause des flammes de la Pentecôte".

LE CHIFFRE

4

Le chiffre 4 est le chiffre de notre matière matrice. Il est formé du chiffre 1 croisé à la barre horizontale terrestre. Effectivement, nous sommes "dans" Dieu et tout ce qui nous environne est une partie de lui. Notre matière est un contenant, une quadrature, un carré stable de formation : les 4 dimensions.

Le chiffre 4 est le chiffre symbole de notre Univers Matière.
Dans le jardin les chiffres 1 2 3 4, chiffres du carré sont utilisés dans tous les domaines.
Sur les parois, le rythme est de 1 planche, 2 planches, 3 planches et 4 planches.
Les parois sont mises en couleur dans un rythme régulier de jaune, orange et vert.
Sur les bacs du jardin
2 fois 4 ensembles de 4 bacs,
2 fois 4 ensembles de cheminées repartis comme suit
2 cheminées hautes, 2 cheminées basses et 4 cheminées moyennes.

Sur les cheminées du jardin
Les cheminées représentent les trois attitudes de l'homme en prière.
Les petites, 50cm, représentent l'homme prosterné.
Les moyennes 95cm, représentent l'homme agenouillé.
Les grandes, 1m85, représentent l'homme bras levés.


img